Les Troubles du Comportement Alimentaire

Bonjour à tous !

Je remarque que de plus en plus de personnes ont un mal-être, que beaucoup sont touchés par les TCA (Troubles Du Comportement Alimentaire). Etant moi-même touchée par cela, j’ai décidé de vous écrire un article dessus. J’y porte beaucoup d’importance; cela me peine de voir que ça touche énormément de gens. De voir les conséquences horribles que cela peut faire. Ce n’est pas un sujet facile et une situation facile à vivre. Si seulement ce trouble ne pouvait pas exister et nous laisser tous tranquilles.

15302387_668005473366791_1342395739_o

Alors que pour certains manger rime avec plaisir, moment de convivialité, partager de bons moments. Pour d’autres, c’est un vrai calvaire, une obsession, un contrôle, une peur, une culpabilité.

Pourtant, manger est primordial. Notre corps a besoin de cela pour pouvoir avancer, se développer, donner des performances.. C’est comme si nous étions une voiture et que nous avions besoin de notre « essence ».

C’est quoi les TCA ?

Ce sont des Troubles du Comportement Alimentaire, un rapport anormal avec la nourriture, des conduites alimentaires différentes de celles qu’on a d’habitude. Il s’agit d’une manière de manger ou d’éviter de manger de telle sorte que cela affecte négativement la santé physique et/ou mentale. Ces troubles nous emmènent dans un cercle vicieux dont il est dur à s’en sortir mais on peut y arriver. 

Il existe plusieurs sortes de TCA comme l’anorexie, la boulimie, l’hyperphagie…

Les personnes touchées sont surtout les filles, mais les garçons sont aussi touchés par ce trouble.

  • Tomber dedans peut-être causé par différents facteurs. Un régime, une accumulation de choses, une mauvaise estime de soi, un échappatoire, vouloir avoir de l’attention.. Il existe une infinité de causes, différentes les unes des autres.

 

  • Pour pouvoir s’en sortir, il faut déjà accepter le fait que l’on soit « malade ». C’est dur, long à se le dire, mais c’est une étape très importante. Il faut se dire que ce n’est pas normal d’avoir un tel rapport avec la nourriture, qu’on a vraiment un problème et qu’il faut le résoudre.

 

  • Notamment, il faut aussi accepter de se faire aider. C’est aussi une étape pas facile, on dit souvent qu’on en a pas besoin, qu’on peut y arriver seul. Cela peut-être vrai pour certaines personnes, mais pour d’autres non. La famille peut aider, mais des personnes extérieures (psychiatre, pédiatre, diététicienne, nutritionniste, psychologue, coach..) étant plus compétentes et professionnelles, permettront de nous faire comprendre que le problème vient de nous et nous aiderons à nous lancer dans la voie de la guérison. Souvent, une hospitalisation peut-être envisageable même si c’est un dur passage.

 

  • Vouloir s’en sortir, décider de vivre. N’ayez pas peur de guérir. Vous avez toute votre vie devant vous. C’est vous qui êtes le maître de votre guérison, votre vie sera meilleure si vous en profitez, au lieu de continuer de vous laissez sombrer et de vous détruire. Ayez la motivation, faites les bons choix. Vous pouvez reprendre votre vie en main.

 

  • Accepter de se voir changer. C’est une chose pas évidente. Sortir des TCA demandent du temps. Votre corps n’est pas votre ennemie,aimez-le et il vous aimera en retour. Il est votre élément à vous. Comprenez que vous ne pouvez rien attendre des autres; ils ne guériront pas pour vous.

 

  • Mais surtout, il faut aussi arriver à sortir de son cocon, de sa routine. Lancez-vous des objectifs, des défis chaque jour. Ils vous permettront de vaincre des peurs, d’avancer, de redécouvrir des choses que vous avez bannis à cause de ce trouble. N’ayez pas peur de manger, la nourriture est votre amie, manger ne vous fera pas grossir, c’est nécessaire à votre corps et pour votre vie.

Tout simplement, je ne souhaite à personne de vivre et de tomber dans les TCA. Ce n’est pas une vie, c’est un enfer. Sachez que vous êtes tous beaux/belles, qu’il faut que vous ayez confiance en vous, que la nourriture est importante, que vous avez une vie et qu’il faut la vivre à fond sinon on le regrettera plus tard. Garder le sourire.

A toutes les personnes ayant des TCA, continuer de vous battre, ne lâchez pas, ne vous laissez pas abattre par la maladie, vous êtes bien plus fort qu’elle. La guérison est longue mais la victoire en vaut la peine.

J’espère que cet article vous aura plus. Je vous souhaite une bonne soirée et une bonne fin de semaine.

Pleins de bisous.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s